Une soirée rock réussie au Sismographe à Aurillac


17 avril 2023

Le vendredi 14 avril dernier, la salle de concert le Sismographe à Aurillac était bien garnie pour voir An Eagle In Your Mind et Dirty Soung Magnet. Une véritable réussite pour les programmateurs de l'association Assaut Sismique avec 208 entrées au compteur...

Après la première édition du Melting Pop Festival le week-end dernier, le Sismographe accueillait cette fois-ci une date proposée par Assaut Sismique. Une soirée rock qui a attiré les foules dans la salle aurillacoise.

Dirty Sound Magnet a mis le feu au Sismographe

La première partie de la soirée était assurée par le duo An Eagle In Your Mind. Des débuts tout en douceur, avec Sophia Achhibat (chant, harmonium) et Raoul Canivet (guitare, percussions, synthés), venus présenter leur dernier album "Intersection". 

An Eagle In Your Mind Remerciements.JPG (4.77 MB)

Légende photo : Sophia Achhibat et Raoul Canivet, le duo An Eagle In Your Mind © Daniel Aimé 

Il faut bien avouer que la majorité de l'assistance attendait impatiemment Dirty Sound Magnet. Le trio suisse, aux influences variées (Led Zeppelin, Black Sabbath, Pink Floyd), a réussi à emmener le public aurillacois dans son univers musical. Stavros Dzodzosz (guitare, chant), Marco Mottolini (basse, choeurs), et l'excellent Maxime Cosandey (batterie, choeurs) aux faux airs de Michael Shrieve (le batteur de Santana lors du festival de Woodstock), poursuivent la tournée de promotion de leur dernier album "DSM III" sorti l'année dernière.

Dirty Soung Mangnet batteur.jpg (632 KB)

Légende photo : Maxime Cosandey, batteur de Dirty Sound Magnet © Daniel Aimé 

À la sortie de la salle, les avis étaient unanimes : "ça fait du bien d'entendre ça à Aurillac", "les gens se déplacent quand il y a du rock"... En résumé, une soirée réussie pour l'association Assaut Sismique

Le rock attire les foules à Aurillac

Ce n'est pas une surprise de voir autant de monde pour un concert de rock dans la cité géraldienne. Celles et ceux qui ont l'habitude de parcourir la ville pour assister aux concerts proposés le savent : les Aurillacois adorent le rock !

Et d'ailleurs le rock, sous toutes ses formes : Rolling Stones, Pink Floyd, Led Zep, Black Sabbath, Beatles, Neil Young, si on prend le temps de discuter avec le public aurillacois, ces grands noms du genre sont régulièrement cités.

Et ce ne sont pas les membres de Monnaie de Singe, Electric Flash ou des Commissaires Repriseurs, présents au Sismographe qui diront le contraire.

Dirty Sound Magnet Assistance.jpg (505 KB)

Légende photo : Stavros Dzodzos, chanteur et guitariste de Dirty Sound Magnet © Daniel Aimé 

Au total, les organisateurs ont comptabilisé 208 entrées vendredi soir. Ce qui nous amène à penser que le rock a encore de beaux jours devant lui à Aurillac...

L'association Assaut Sismique vous donne rendez-vous le samedi 20 mai avec Fontanarosa et Beach Bugs, deux groupes qui devraient une nouvelle fois rassembler les passionnés de rock, au sens large du terme.

@ Guillaume TILLY © Daniel AIMÉ

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article