Cantal - Une convention pour mieux manger dans les cantines


10 mai 2022

Le 9 novembre dernier, la Chambre d'agriculture, le Conseil départemental et la préfecture du Cantal, ont signé une convention de partenariat pour l'alimentation. L'objectif est d'atteindre 50 % de produits locaux dans nos cantines. 

Chantal Cor, vice-présidente de la Chambre d'agriculture nous explique comment va se concrétiser cette action. 

Dans le Cantal, les 22 collèges publics servent 800 000 repas par jour. Le département souhaite valoriser les circuits courts et les productions locales dans la restauration collective. Pour cela, une convention a été signée et débutera dès la rentrée prochaine.

Ce projet se décline en plusieurs axes : 

- Proposer un accompagnement

-Identifier et structurer une offre des produits locaux 

-Signer des conventions d'objectifs avec les structures volontaires 

Bruno Faure, président du Conseil départemental du Cantal veut ''sensibiliser les gestionnaires de collèges et les chefs de restauration" sur le sujet.  

Il y a la volonté d'étendre le procédé aux différentes structures comme les EHPAD.

Dans le Cantal 10 collèges ont répondu présent au dispositif , le Conseil départemental souhaite démocratiser la démarche auprès des autres collèges. 

Liste des établissements engagés : 

Les collèges : Jules Ferry à Aurillac, Maurice Peschaud à Allanche, Raymond Cortat à Pleaux, La Jordanne à Aurillac, Jeanne de La Treilhe à Aurillac, Jean de la Fontaine à Vic-sur-Cère, Henri Mondor à Saint-Cernin, Georges Bataille à Riom-ès-Montagnes, La Vigière à Saint-Flour et Louis Pasteur à Chaudes-Aigues. 

Les deux écoles primaires d'Ytrac.

L'EHPAD Le Floret de Laroquebrou.

Légende photo de gauche à droite: Chantal Cor, vice-présidente de la Chambre d'agriculture ; Serge Castel préfet du Cantal ; Bruno Faure Président du Conseil départemental. 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article