RUGBY - PRO D2 - Carcassonne - Aurillac - Ne pas subir l'événement pour se rapprocher du Top 6


19 octobre 2022

8e journée de Pro D2, ce vendredi à 19h30, Aurillac (8e) se déplace chez le dernier de la classe, Carcassonne (16e). Et si l’on se fie au classement actuel, ce déplacement est d’autant plus périlleux pour les Aurillacois, qui ont pris la fâcheuse habitude de relancer les équipes en difficulté… 

Un bonus inespéré et une première mi-temps à oublier contre Montauban 

50 minutes, c’est le temps qu’il aura fallu aux Aurillacois pour se réveiller avant de marquer 3 essais, synonymes de premier bonus offensif cette saison. Jusque-là, il faut bien avouer que le public de Jean Alric n’a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent. Dans la lignée de la déroute à Agen, les Aurillacois ont subi dans le combat, la mêlée et le jeu d’occupation.

En revanche, les joueurs de Roméo Gontineac pourront s’appuyer sur leur fin de match, pleine de caractère, pour ce déplacement en terre audoise.

Carcassonne est dernier de Pro D2 avant de recevoir Aurillac

A l’aube de la 8e journée de championnat, l’équipe de Christian Labit occupe la 16e et dernière place du classement. Un début de championnat compliqué, après une très belle saison 2021-2022, ponctuée d’une élimination en barrages face à Nevers. Avec au passage, la première qualification pour les phases finales pour les Carcassonnais. Mais les Aurillacois sont bien conscients que l’USC n’est pas à sa place.

Roméo Gontineac a prévenu ses joueurs cette semaine, il s’attend "au même match qu’à Agen". Aux Aurillacois de ne pas refaire les mêmes erreurs qu’à Armandie (43-20)… 

Attention aux ballons portés des Carcassonnais

Les joueurs de Christian Labit s’appuient une fois de plus cette saison sur une conquête solide, et des mauls toujours aussi efficaces

L’autre danger numéro un de cette équipe de Carcassonne se nomme bien sûr Samuel Marques. Le demi-de-mêlée de 33 ans aura à cœur de mener son équipe à un succès qui fuit les Audois depuis le 9 septembre dernier, et une victoire 26-24 contre Béziers. Le staff de Carcassonne pourra également compter sur le retour à la compétition de Christopher Hilsenbeck. Arrivé de Vannes à l’intersaison, il devrait être disponible pour la réception d’Aurillac ce vendredi. Un retour de choix puisque l’absence du demi d’ouverture n’est sans doute pas étrangère à la mauvaise passe de Carcassonne : l’USC a enchaîné 3 revers de rang depuis la blessure de sa recrue phare, et un déplacement à Vannes, le 16 septembre dernier.

Eoghan Masterson s’impose de plus en plus à Aurillac

Le Stade Aurillacois ayant très peu recruté cet été, l’arrivée d’Eoghan Masterson en provenance du Connacht attirait donc tous les regards. Après une mise en route en mode diesel sur les premiers matchs de la saison, et une erreur grossière à Grenoble, l’Irlandais de 29 ans commence à dévoiler l’étendue de son talent. Joueur de devoir, capable d’évoluer en 2e et 3e ligne, l’ancien du Connacht a répondu aux questions de la presse dans un très bon français.

Avec les absences de Tivoli, Rolland, Singer et de Javakhia ce vendredi, Eoghan Masterson sera aligné en seconde ligne, sûrement aux côtés de Mosa’ati Moala. Le champion de France Espoirs en titre de 21 ans (1m93, 125kg) aura l’occasion de montrer que les jeunes sont prêts…

Le groupe qui fera le voyage à Carcassonne aura sûrement en tête d’éviter de reproduire les mêmes erreurs qu’à Agen, notamment à l’arrivée au stade. Albert Domec devrait être bien rempli ce vendredi, pour tenter de remobiliser une équipe en mal de confiance. Aux Aurillacois de ne pas subir l’événement cette fois-ci…  

Guillaume TILLY - Montage vidéo : Ludwig DELMAS

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article